Comme de nombreuses carrières souterraines, la carrière Parrain sert de refuge pour les chauves souris en période hivernale. Un recensement a eu lieu il y a peu, afin de connaître les effectifs présent. Cette année, la carrière abrite 2 grands rhinolophes et 9 murins à moustaches. Un effectif identique à l'année précédente, mais nous comptons moins d'espèces différentes de chauves souris qu'en 2011.

Ce week end, un recensement a été effectué dans la carrière Sarrazin, à Emeville, puis dans d'anciennes carrières à Pierrefonds. Les chauves souris y sont plus nombreuses comme le montre les photos ci-dessous.

chauves souris3chauve souris

 

Nichées dans les fissures ou accrochées au ciel de la carrière, à un bloc de pierre... elles ne se reveilleront qu'à la fin de l'hiver. Durant cette période d'hibernation, elles sont particulièrement vulnérables et tout réveil prématuré peut se révéler fatal.

 

chauves souris4chauve souris2

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos prises par Marco lors du recensement dans les carrières Sarrazin et celles de Pierrefonds.

 

Pour plus de photos, consulter le blog de Marco: http://speleophile.blogspot.com/2012/02/un-samedi-compte-les-chauves-souries.html#comment-form

Vous pouvez également consulter le blog suivant, qui présente le recensement de la carrière Sarrazin de l'année 2011: http://carrierespatrimoine.wordpress.com/2011/03/15/les-chauves-souris-de-la-carriere-sarazin/